DSC_0037

pelote textured

* Vendredi après-midi, j’ai retrouvé 2 nageurs sur Paris, presque un an  après notre première rencontre. Nous avons mangé japonais en nous serrant autour d’une minuscule table. Nous avons beaucoup papoté, au point d’en perdre le sens de l’orientation (“hum, la statue, c’est bien la même que celle de tout à l’heure, non…?” Arf!!!). Une fois nos emplettes (thé &  laine) finies, je me suis éclipsée pour rentrer. Les 2 voyageurs me rejoignant plus tard à la maison, glacés, et ravis de quitter la folie des transports parisiens!

*Chez Lil’, je confie à Camille mon envie de me faire un “doudou de cou”, un textured, qui me fait rêver depuis si longtemps dans une laine toute douce... Des écheveaux de Malabrigo me font de l’oeil, c’en est fini de moi (Clem’, tu me comprends!!!).

*Et le lendemain matin, pour le petit dej’, Camille m’offre un autre “doudou de cou” qu’elle vient de finir (t’es dingue!). Trop beau, incroyablement doux, ahhhhhhh, j’en suis raide dingue!

*Ca tombe bien tous ces doudous, ça réconforte, parce que l’amoureux a pris l’avion ce soir, pour une semaine loin de nous. Alors demain matin quand il fera froid, je serai bien contente d’avoir mon nouveau col tout doux. Et pour occuper mes longues soirées en solitaire, je vais tenter de faire le textured dans la semaine… A suivre!