1

  2

Comme l’an dernier, presque au même moment (mais pas du tout avec la même météo!), nous avons eu le plaisir d’accueillir Camille et J. à la maison, pour quelques jours. Il y a eu  la tarte tatin, le caramel brûlé (papoter en cuisinant, hum, comment dire…?), la promenade sur les bords de Seine, la soirée crêpes, les échecs, doudoune or not doudoune, les pâtes trop chaudes et le thé “de la montagne à moto à la montagne” (c’est bien ça?), la belle expo Hopper, le “grand joueur” tout boueux au retour du stade, le chat nocturne, la journée “fiiiiiiiilles”, la laine, les projets, Montreuil, les épiciers et la Blonde, les dessins qui font rêver. Tout ça, tout ça, et bien plus encore. Et le temps qui file trop vite…